Les Carences ( silencieuses )

80% de la population française présente des carences, principalement en vit D, Calcium, Magnesium, Sillicium... Et elles ne sont pas le fruit unique d'une mauvaise nourriture!

En effet, il faut regarder les quantités AJR de tout, bien sur, mais également analyser les facteurs d'absorption, d'assimilation, de métabolisation
Une récente étude de l'Inserm pointe les facteurs qui limitent l'absorption ou augmentent l'élimitation des oligo-éléments par notre corps. Ce n'est donc pas qu'un problème d'apport... Rien de simple mais tout se comprend bien !

La plus part des carences sont imperceptibles dans la vie courante...C'est par contre bien différent quand le corps doit cicatriser. Dans une situation de manque, le recrutement cellulaire est moins bon, le smigrations plus lentes, les synthèses ralenties, et la qualité de tissus cicatriciel altéré. Une perte de chance qu'il faut estimer à sa juste valeur, et qui doit conduire chaque praticien et chaque patient à faire de son mieux en terme d'hygiène de vie, buccale, mais aussi alimentaire

Se supplémenter en vitamines C, D,(E), Calcium, Magnesium, parait être un minimum, surtout dans ce cadre de besoins accrus.

Les carences ralentissesnt considérabelement les régénérations tissulaires, voire favorisent les complications, à court, moyen mais aussi long terme

La france, culturellement, qui n'intègre pas les compléments alimentaire et nous le regrettons.
Nous vous alertons sur les besoins d'un corps, qui, bien a delà de se maintenir, doit re-fabriquer (tissus gingivinaux et osseux), à partir du sang. Une seule carence suffit pour limiter tout le phénomène de cicatrisation.

Une restriction de 60% des AJR induit une anomalie du collagène en 7 jours, et une baisse production collagène en 4 mois > la cicatrisation ne peut être bonne



Source : Dr Carole LECONTE

Article rédigé par le praticien le 19/09/2018