SCI.NTI-tss : Maux de têtes, migraines, nuque raide, usures dentaires, bruxisme : le SCI.NTI-tss

SCI NTI-tss

NTI-tss Nociceptif Trigeminal Inhibition-Tension Suppression System.

Vous souffrez de :

Maux de tête chroniques (fréquents) Migraines
Mâchoires douloureuses & douleurs articulaires (ATM)
Douleurs musculaires (Joues et Tempes et TEMPORAL & difficultés d’ouvrir la bouche (SADAM)
Usures dentaires entraînant sensibilité et douleur
Fracture & éclat de Céramique
Nuque raide & tensions musculaires dans la région de la tête (tempes), du cou (cervicales) et des épaules
Fatigue musculaire et sommeil non réparateur

Quel est le point commun à ces problèmes ?

Ces symptômes peuvent être provoqués ou renforcés par une même cause :
L’habitude de GRINCER des dents ou de serrer des dents avec excès. En langage médical, on parle de « BRUXISME ».
Tous ces symptômes peuvent avoir une même origine : une suractivité des muscles masticateurs MASSETER et TEMPORAL, dont les signes extérieurs sont, notamment, le fait de serrer les dents avec excès ou de grincer des dents. Cela se produit essentiellement pendant le sommeil (sommeil paradoxal en fin de nuit) et entendu par le ou la conjointe, par les parents.

Pourquoi cela entraine t-il des problèmes aussi graves ?

Bien que très sollicités quotidiennement, les muscles masticateurs réagissent, comme la grande majorité de nos muscles, à une suractivité permanente : ils deviennent sensibles, voire douloureux. Nous grinçons presque tous des dents de temps à autre. Par contre, chez les patients qui grincent et serrent les dents régulièrement, la contraction de ces muscles peut être de 6 à 20 fois plus intense que chez les patients qui ne le font pas habituellement. C’est cette hyperactivité musculaire, qui, avec le temps, peut déclencher des symptômes tels que les maux de tête et les douleurs musculaires.
Chez ces patients, on constate aussi souvent des usures dentaires excessives ainsi que des problèmes articulaires au niveau de la mâchoire.

L’étiologie, la cause ?

La découverte de facteurs génétiques prédisposant certains patients, exposés à un agent stressant, à développer des douleurs myofaciales. En effet, la perception de la douleur dans les muscles masticateurs est modulée par la libération d’ENDORPHINES, laquelle est influencée par le polymorphisme du gène COMT (cathécol – O – méthyl – transférase).
Ainsi, nous ne sommes pas égaux face à la douleur chronique, notamment dans notre capacité à libérer des endorphines impliquées dans le contrôle (inhibiteur descendant) de la douleur en filtrant les influx douloureux.
Ceci explique les données épidémiologiques révélant une plus grande prévalence chez la femme préménauposée (3 femmes pour un 1 homme, jusqu'à la ménaupose) de douleurs chroniques (migraines, douleurs myofaciales, fibromyalgie) avec une diminution de 20 à 30% de l’activité de la COMT.
Les études épidémiologiques et les revues de littératures récentes ne permettent pas d’établir un lien quelconque entre les douleurs et l’OCCLUSION.

Le NTI –tsss

Une solution simple qui peut vous changer la vie, un traitement sans prise de médicament et sans effets secondaires.
Ce système fait l’objet d’études cliniques qui en garantissent l’efficacité. Il a reçu l’aval de la FDA (Food and Drug Administration), l’organisme de santé qui contrôle l’efficacité de tous les dispositifs médicaux et dentaires aux Etats Unis. De même, il a reçu l’homologation des instances européennes (marquage CE) en tant que Dispositif Médical sur Mesure.
Le NTI-tss active le réflexe d'inhibition du Nerf Trijumeau, d'où une réduction sensible de l'hyperactivité musculaire et la chute des symptômes : maux de têtes, céphalées chroniques, migraines....
Depuis 1998, plus de 3 Millions de patients dans le Monde entier, souffrant des symptômes mentionnés ci-dessus, ont été soulagés avec ce traitement.

comment ?

En un seul rendez-vous, le praticien vous adaptera le système NTI-tss. C’est un système économique et discret. C’est une préforme transparente qui sera insérée et adaptée avec de la résine sur les 2 Incisives Centrales Maxilaires ou sur les Incisives Mandibulaires.
Dans la majorité des cas, le NTI –tss se porte uniquement la nuit pendant le sommeil. Il empêchera la contraction des muscles masticateurs (ce que l’on fait inconsciemment lorsque l’on est endormi) et de serrer les dents trop fortement.

Quelle différence avec les traitements traditionnels : les gouttières ?

Souvent les traitements traditionnels ne font que « gérer » les symptômes, généralement en protégeant les dents d’usures excessives. En effet, les protections nocturnes et autres gouttières (dures ou molles) se présentent sous la forme d’une surface sur laquelle toutes les dents sont en contact et sur laquelle on peut mordre.
Des études récentes ont prouvé que ces traitements favorisent le réflexe de contraction musculaire entraînant un serrage des dents encore plus fort que d’habitude.
Avec le système NTI-tss, on s’attaque à la véritable cause du problème : la contraction musculaire engendrée par une Boucle Réflexe Monosynaptique (déconnectée du cortex cérébral, de tout contrôle, de toute volonté, comme le réflexe rotulien) dès que les 2 Incisives Centrales Maxillaires entrent en contact avec les 2 Incisives Centrales Mandibulaires, envoyant alors un ordre de contraction aux muscles masticateurs Masséter et Temporaux.
Ainsi, en empêchant tout contact direct entre les Incisives, le NTI-tss empêche les machoires d’être serrées fortement l’une contre l’autre et supprime l’origine même de la douleur et des symptômes associés.

Le soulagement : en combien de temps ?

Souvent, un soulagement sensible est perceptible l’espace de quelques jours. Parfois, on observe un soulagement immédiatement après la première nuit du port du NTI-tss. Dans d’autres cas, l’amélioration sera progressive, pendant une période de quelques semaines.
En effet les muscles, jusque là hyperstimulés, doivent réapprendre à se relâcher et cet apprentissage est de durée variable selon les patients. Cela dépend aussi de l’ancienneté des symptômes et de leur sévérité.

Amélioration du Confort et de la Qualité de vie

En effet, le NTI-tss réduit l’intensité du réflexe de contraction des muscles masticateurs pendant la nuit (et même pendant la journée si le STRESS provoque des périodes de contraction musculaires au travail ou à la maison) et donc l’originie de la douleur.
Ainsi, une étude scientifique a démontré l’efficacité du système NTI-tss pour prévenir la migraine, chez des patients migraineux qui jusque là étaient handicapés lors de crise, ne pouvant plus vivre normalement, n’avaient pas trouvé comment y remédier.

Quels sont les autres bénéfices ?

Etant un traitement préventif, réduisant sensiblement, voire supprimant complétement les symptômes, le système NTI-tss peut amener le patient à se passer ou à consommer moins de médicaments (décontractant musculaire, anxiolytiques, antidépresseur, analgésiques de grade II ou III (Tramadol, Codéine et Morphine) pour le traitement de ces maux de tête chroniques, migraines, nuque raide ou de toute douleur associée au fait de serrer les dents.

Article rédigé par le praticien le 09/06/2016