GREFFE OSSEUSE D'APPOSITION

IMPLANTOLOGIE – GREFFE OSSEUSE D'APPOSITION

GREFFE OSSEUSE D'APPOSITION

En cas d'agénésie (absence) de dents définitives des incisives latérales par exemple, ou d'extractions anciennes dans le secteur antérieur maxillaire et pré maxillaire (incisives latérales et canines) supérieur ; nous sommes souvent confrontés à des crêtes osseuses minces présentant une forte concavité.

Le choix d'implants de faible diamètre peut être séduisant mais son pronostic est défavorable car la résistance de l'implant à la fracture sera réduit de 25%, sans occulter le risque d'obtenir un résultat esthétique insatisfaisant.

Quelles solutions apporter :

Soit la greffe osseuse d'apposition vestibulaire transvissée (d'origine rétromolaire ou mentonnière, lorsque le defect (défaut osseux) est important,

Soit l'expansion osseuse par ostéotomie « bone splitting » ou par expansion osseuse « bone speading »

Par condensation (conjonction) de l'os spongieux et dilatation progressive des crêtes fines grâce à la malléabilité (élasticité) de l'os maxillaire (os spongieux et corticale fine). Ainsi, on obtient progressivement une condensation d'os spongieux sur les parois axiales et latérales. De cette manière, l'os n'est pas éliminé lors du forage mais conservé « condenser au lieu de forer », ce qui entraîne également un accroissement de la densité osseuse.

GREFFE OSSEUSE D'APPOSITION

Cette technique sera utilisée lorsque la crête osseuse sera de 3 à 4 mm d'épaisseur.

La littérature a fait état des effets bénéfiques de cette technique (NKENKE 2004, SAADOUN-LEGALLE 1997, SCHOING 2001/2002)

Cette technique sera associée à l'utilisation des membranes L.PRF.

Cette technique menée manuellement est très confortable pour le patient.

Article rédigé par le praticien le 16/05/2016